i can and i will -maybe-

liv.png

Je profite d’un petit peu de temps libre pour écrire un petit article comme ça là, avec une vieille illustration (et mon chat qui essaie par tout les moyens de se poser sur mes genoux à la place de mon macbook). 

J’ai peu de temps libre, et par peu, je veux dire PAS. C’est l’une des raisons pour laquelle je me sens plus ou moins malheureuse un peu tout les jours (et je suis imbuvable, souvent). Mon job me prend tout mon temps, les horaires sont horribles (je n’ai presque plus de vie SOCIALE). C’est tellement dommage.

X

Au final, je commence à détester cette routine, et devoir être productive au maximum du maximum chaque jour (sans retour positif ou quoique ce soit.) POURQUOI? Je suis de mauvaise humeur, je suis triste, maussade, je m’en veux d’être devenue celle que je suis devenue, (faible, manipulée). Faire ce que je ne veux pas faire. Ne pas être épanouie professionnellement. J’ai une boule au ventre, du matin au soir. Mon corps souffre. Je suis fatiguée de devoir passer la majorité de la journée comme un robot, et subir ma vie.

Je ne sais pas comment arriver à faire ce que je veux faire. A faire du dessin, ma vie. J’y arriverai bien un jour, j’espère.

En attendant, j’avais vraiment besoin de poser par écrit ces pensées, ça m’a fait du bien d’écrire ça quelque part. A très vite pour de nouvelles petites histoires, mais pour le moment, c’est un peu… Le creux de la vague en fait. 

Bisous ❤

11-3-19 // Moodboard

dd12

Ok on voit pas une super grosse différence entre l’avant/après sur l’illu mais le but étant qu’en fait, c’est normal car c’est éclairci vraiment un chouilla, puis mes cheveux ne sont même pas abimés 😀 *youpie* vive le shampoing américain et les youtubeuses qui m’ont (enfin) appris quelque chooooooose!

be the change you want to see

xxx

  Bref, dans la continuité de l’article, je voudrais -dans le meilleur des cas- être vraiment plus présente ici (au moins 1 à 2x par semaine) et puis, plus bavarde aussi, car la plupart du temps, je suis (très) timide et plutôt anxieuse à l’idée d’écrire ma vie. Je voudrais travailler mes articles « un peu plus », leur donner « plus de sens » et « plus de subtilités ». Disons que j’ai besoin de m’attarder sur des détails. Puis expliquer pleins de choses. Ouais, ça, ça me botte bien. A bientôt ❤

En fait, il se fait que je sais depuis plusieurs années que j’ai envie de faire ça mais je suis freinée par x facteurs. Et puis après, au final, je me demande pourquoi? Je me dis que ce sera bien quand j’aurais 70 balais de venir voir ici ce que je faisais quand j’en avais 42 de moins.